Du 28 au 30 avril

Téléphone : 33 (0)5 34 51 34 66
Mail : contact@thea­tre2­lacte.com

L’Encercleur

recto lydieflyer lydie 1

Lydie Parisse et la com­pa­gnie théâ­tre au Présent-TAP Via Negativa
Nous avons choisi de réser­ver le mois d’Avril à l’œuvre théâ­trale de Lydie Parisse avec trois œuvres, dont deux créa­tions : Les Devenants et l’Opposante et la reprise de l’Encercleur.


L’Encer­cleur
Du 28 au 30 avril

 

L'Encercleur-7  L'Encercleur-2

Résumé

Œuvre autant lit­­té­­raire que plas­­ti­­que L’Encercleur mélange le texte et l’ins­­tal­­la­­tion d’une machi­­ne­­rie sonore et visuelle. Il s’agit d’un chemin sen­­so­­riel dans le lieu-théâ­­tre envi­­sagé comme la caisse de réso­­nance des bruits du monde. Parcours ludi­­que dans un uni­­vers feutré et déconcer­­tant qui parle d’enfance, de nais­­sance et de ges­­ta­­tion, celle du sujet comme celle du mode depuis sa créa­­tion. Le texte, les objets et le pro­­to­­cole de visite mis en place invi­­tent avec humour le public à par­­cou­­rir une cos­­mo­­lo­­gie ima­­gi­­naire.

Distribution

Partition pour 4 acteurs, un man­­ne­­quin et des objets machi­­nes : Julie Pichavant, Nicolas Ehrsam, Yves Gourmelon, Lydie Parisse

Production : com­pa­gnie Théâtre au Présent avec le sou­tien du Ring-Scènes péri­phé­ri­ques, du théâ­tre Garonne (co producteur: http://www.theatregaronne.com/spectacle/2014-2015/au-theatre-le-ring), de la Fabrique, du théâ­tre Sortie-Ouest, du théâ­tre de Pézenas.

Plus d’infor­ma­tions sur l’auteure ici : http://www.theatre2lacte-lering.com/lering/event/rencontre-lydie-parisse

 

Mot de l’auteure à propos de la pièce:

Le texte L’ENCERCLEUR est né de la première page du VILLAGE, roman commencé en 2006, pas encore publié. C’est le retour sur un lieu d’enfance, le retour sur ce que peut être l’enfance, toutes les enfances. Ce qui est à l’origine de notre sentir, de notre être. Dans L’ENCERCLEUR, nous sommes dans un monde sans humain, un pré-monde. Dans LES DEVENANTS, l’humain est au centre, les paysages sont voilés.

Pour moi, ce qui fait l’essence du théâtre, c’est de montrer ce qui ne peut être vu, c’est de parler un langage que les mots sont impuissants à exprimer, c’est ne rien savoir, ne rien enseigner, ne pas dogmatiser. Le théâtre nous tend un miroir dans lequel nous nous regardons, et ce que nous voyons, c’est que l’humain n’est pas au centre de la création, mais comme un point dans l’univers, et une espèce parmi les autres espèces, qu’il n’a rien à enseigner aux animaux, aux pierres, aux arbres. Au théâtre, quand l’humain traverse le plateau, il apparaît et disparaît, il s’incarne et se désincarne, il revit dans le présent de la scène son passé immémorial. 

Lydie Parisse

Les à côtés

 

  • Projection d’un film sur l’univers des Devenants et de L’Encercleur de Y. Gourmelon et A. Leblanc les 7, 12 et 29 avril à 19h (petite salle, 50min).

  • Rencontres-lectures à Toulouse
    Le 26 mars à 18 h à la Librairie Ombres Blanches autour des Devenants et L’Encercleur. http://www.ombres-blanches.fr/prochaines-rencontres/rencontre/rencontre/2805/lydie-parisse/l-ecriture-paysage/toutes_les_rencontres/p/170.html
    Les textes L’Opposante et Les Devenants sont publiés aux éditions Domens, ils sortiront le 26 mars pour la rencontre à Ombres Blanches.

    Le 31 mars à 20h30 au Ring, dans le cadre de la saison Hommes/Femmes Midi Pyrénées.

    Le 14 avril à 18h à la Librairie Etudes, Université Toulouse 2 Jean Jaurès autour de L’Opposante.