Téléphone : 33 (0)5 34 51 34 66
Mail : contact@thea­tre2­lacte.com

LES AVEUGLES

Du mardi 5 au mercredi 6 mars 2013

d’après mau­rice Maeterlinck
Cie Takykardy

Résumé

« Il me semble que je sens le clair de lune sur mes mains… »

Ils ont pris cette phrase au mot pour inter­pré­ter la pièce, à ceci près que la lumière de la lune est celle des pro­jec­teurs, car ils se sont privés de leur vue, plon­gés dans le noir, les yeux bandés…

Les acteurs de cette équipe ont pris le parti de cette totale déconnexion qui les oblige à faire du spec­ta­cle une expé­rience nou­velle à chaque fois. Takykardy n’est pas à stric­te­ment parler une com­pa­gnie pro­fes­sion­nelle, mais leur goût pour cette aven­ture noc­turne, vaut bien qu’on les accom­pa­gne sans para­chute. Car au-delà de l’expé­rience phy­si­que, ce dont nous parle la pièce est bien notre temps d’incer­ti­tude.

Un groupe d’aveu­gles, au milieu d’une forêt, parti en excur­sion attend son guide, un prêtre, qui ne revient pas. Le froid monte, la faim pointe… Comment s’orien­ter pour retrou­ver le ber­cail.
À quoi se fier ?

aveugles9

Pour l’auteur le drame avait une vertu « il nous cache et décou­vre à la fois les sour­ces d’une vie inconnue… » et il ajoute : « il y a des régions plus fécondes, plus pro­fon­des et plus inté­res­san­tes que celles de la raison et de l’intel­li­gence ». Serait-ce là le sésame de la crise, retour­ner vers soi-même, vers son désir inté­rieur ?

Ce qu’il y a de sûr c’est qu’à l’étouffer nous per­drons plus que nos yeux.

 

Distribution

Mise en scène _ Françoise Valon
Avec _ Martial Bret, Benoit Cazalot, David Drouin, Jean-Pierre Lafon, Julie Noviant, Coline Morel, Christine Lowy, Gina Longuepée
Pianiste _ Nicolas Messina
Régie _ Daniele Catala
Photo/video _ Max Bonnet

Partenaires

Avec le sou­tien_du RING, scènes péri­phé­ri­ques.