Du 20 au 23 mai à 20h30

Téléphone : 33 (0)5 34 51 34 66
Mail : contact@thea­tre2­lacte.com

Les Lumières

Les 25, 26 et 27 novembre 2014 à 20h30

DERNIERE MINUTE :

La com­pa­gnie Iatus estime que le spec­ta­cle n’aura pas trouvé sa forme défi­ni­tive aux dates pré­vues. Il sera donc pré­senté en état de tra­vail. Nous vous invi­tons donc à venir assis­ter à cet état de fabri­que aux dates annon­cées sous forme de par­ti­ci­pa­tion libre !

Compagnie Iatus

 

Résumé

Un bar miteux sur le point de fermer aux abords d’une gare, un train bloqué, quel­ques pas­sa­gers égarés…

Théâtre vidéo électroacoustique

les_lumieres_cp_y.allais_bariot

Le titre de cette nou­velle réa­li­sa­tion contient les deux volets de l’ins­pi­ra­tion ini­tiale ; la lumière comme phé­no­mène sen­si­ble et vital tel que les scien­ces la décryp­tent ; la lumière que les phi­lo­so­phies de la libé­ra­tion du 18ème siècle ont apporté à une huma­nité tou­jours tentée par la régres­sion obs­cu­ran­tiste ou les névro­ses tota­li­tai­res. Non pas une pièce à thèse mais une expé­rience sen­so­rielle où le spec­ta­teur, dans un dis­po­si­tif sin­gu­lier, se retrouve en immer­sion. La lumière sera le par­te­naire majeur de l’acteur, le ques­tion­ne­ment phi­lo­so­phi­que et poli­ti­que inter­fé­rant avec les jeux sub­tils des reflets, des fais­ceaux, des sour­ces dans un tis­sage électroacoustique.

Pour cau­tion­ner cette ambi­tion de relier l’acte de la réflexion et l’émotion du tra­vail poé­ti­que, on se réfé­rera tout sim­ple­ment à Descartes : « Il y a en nous des semen­ces de science, comme dans le silex, que les phi­lo­so­phes tirent au jour par les moyens de la raison et que les poètes par les moyens de l’ima­gi­na­tion, font jaillir et mieux briller » (Descartes, cogi­ta­tio­nes pri­va­tae).

 

Distribution

Avec Julien Charrier
Son, vidéo, scé­no­gra­phie, mise en scène : Arnaud Romet
Assistante mise en scène : Sophie Adoue
Création Lumière : Patrick Cunha
Costumes : Odile Duverger
Aide à la rési­dence : Mix Arts Myrys