du mercredi 5 au samedi 8 juin 2019

du mercredi 5 au samedi 8 juin 2019

Téléphone : 33 (0)5 34 51 34 66
Mail : contact@thea­tre2­lacte.com

TEMPS-DANSE

 

 

TEMPS-DANSE

du mercredi 5 au samedi 8 juin

Un temps pour la danse ! Le Ring ouvre régulièrement ses plateaux à la danse, cette fois trois jeunes compagnies vont clôturer la saison, chacune à sa façon interroge le corps, corps organique ou corps social, dans des angles différents – on n’en attend pas moins de la danse – mais ce qui les réunit ensemble nous semble-t-il c’est la rigueur de leur recherche.
Explorations à découvrir…

PROGRAMME
> Tempus fugit
> La latitude des chevaux
> Amorce

Tempus fugit
Pièce pour 2 soli : Compagnie Extra Muros, Compagnie d’En ce moment
mercredi 5 et jeudi 6 juin à 20h30
« Tempus fugit » est une ode à l’émancipation retrouvée du corps. Cette pièce chorégraphique cherche à questionner, sous la forme d’un diptyque de deux soli, l’incidence des attentes de la norme sociale et du diktat de l’image sur la représentation des corps. Inspiré du théâtre de fragments de Pina Bausch, le premier solo examine le langage du corps social dans des situations réalistes et quotidiennes ; le second solo, lui, s’inspire d’univers oniriques pour chercher la représentation du corps intime affranchi des contingences sociales. Deux soli, deux interprètes, deux langages pour mettre en écho ce que nous devons paraitre et ce que nous sommes ou voudrions être.

interprétation et mise en scène Sipan Mouradian et Jean-Frédéric Lemoues
son John M. Warts 
lumière Félix Depautex
durée 1h
> voir le teaser
> en voir un peu plus 

 

La latitude des chevaux Compagnie La Canine

vendredi 7 juin 20h30, samedi 8 juin 21h30
La Latitude des Chevaux est un solo chorégraphique dont le mouvement oscille entre une torpeur immobile et une gestuelle vibrante. De cette mutation constante, se dessine un réseau migratoire d’où naissent et disparaissent des figures humaines évanescentes. Une traversée où une danse vulnérable cherche sa force dans l’abandon.

conception, chorégraphie, interprétation Emilie Labédan

musique Florent Paris  
assistant mise en scène Julien Andujar
durée 25’

Amorce
Compagnie Rouge Aniline
vendredi 7 juin et samedi 8 juin à 20h30

Bleuène Madelaine entreprend dans cette recherche d’incarner chorégraphiquement un courant de conscience, une traversée des états. Le « je » n’est plus ni forcément soi-même ni un personnage, mais trouble et poreux il se laisse traverser par le flux des pensées, des flashs, des souvenirs, des fulgurances, pour creuser une danse où le geste est ciselé et agencé comme le phrasé d’un texte.

chorégraphie, interprétation Bleuène Madelaine
lumière Nathalie Perrier
dramaturgie Céline Cartillier
durée 45’

Réservation et informations : 05 34 51 34 66
Tarifs : 12/8 €