Du vendredi 15 janvier au samedi 13 février 2016

Du vendredi 15 janvier au samedi 13 février 2016 à 20h30

Téléphone : 33 (0)5 34 51 34 66
Mail : contact@thea­tre2­lacte.com

Vent d’est

vendredi 15 janvier
à 18h00 (entrée libre)
à la Librairie Oh les beaux jours – 20 rue saint Ursule, 31000 Toulouse 
Lancement de Vent d’est

à 19h00 (entrée libre)
à la Librairie Terra Nova – 18 rue Gambetta, 31000 Toulouse
Lecture « Sans sucre » de Nicoleta Esinencu, Roumanie, texte traduit du roumain par Mirella Patureau
éditions L’espace d’un instant, 2006
« Sans sucre » nous situe dans l’univers d’un tandem frère-soeur, en colère contre leur famille, contre l’école, contre la société moldave « en post transition », contre le reste du monde.
La même violence et le même humour noir, en écho aux grands bouleversements politiques de la dernière décennie.
lecture par la Compagnie Scène directe, mise en voix par Sabrina Ahmed – Cie l’Oiseau bleu

lundi 18 janvier
à 20h00 (entrée libre)
Bar du Ring
avec la prestation de la chorale CHOPSKA, dirigée par Cécile Douillet
Vernissage de l’exposition de photos Atomic Eden de Lucie B.
(exposition du 18/01 au 15/02/2015)

du mardi 19 au samedi 23 janvier
à 20h30
au Ring

Bienvenue aux délices du gel de Asja Srnec Todorovic, Croatie
Compagnie l’Oiseau bleu
plus d’infos

Lundi 1er février
à 20h30 (entrée libre)
Le Ring
Lecture « Esperanza, une farce sur les criminels contre l’humanité » de Zanina Mircevska, Macédoine
texte écrit en 2008 et traduit en français par Maria Bejanovska, éditions l’Espace d’un instant
Sur un paquebot de luxe, l’avenir du monde se joue entre un criminel contre l’humanité, son épouse d’une grande beauté et un capitaine dont le coeur s’agite au rythme des vagues. A la fois farce et fable, chargé d’humour et de suspense, « Esperanza » est aussi un texte qui évoque l’impuissance à lutter contre le mal.
Lecture par l’Amphi’Théâtre, (atelier UT1 Capitole), mise en lecture par Julie Pichavant – Zart Cie

du mercredi 3 au vendredi 5 février
à 20h30
au Ring
Ici les aubes sont plus douces – adaptation du roman de Boris Vassiliev par Olivia Combes et Marie Lauricella
Compagnie du Peuple lié
plus d’infos

lundi 8 février
au Cinéma Utopia Toulouse 
accompagnant la projection de 20h30 de Djeca, enfants de Sarajevo d’Aida Begic (prix habituel de la séance)
Lecture « Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux »
de Matei Visniec, Roumanie
texte écrit en 2006, éditeur Lansman 
Cette pièce parle de la guerre, de la douleur, de la mémoire blessée.
Les frontières qui sautent en Europe, la mixité culturelle, la liberté retrouvée, sont en train de dessiner un nouveau paysage géographique et humain…, sont en train de dessiner l’avenir et l’espoir.
Mise en voix : Christine Tachié, Cie Scène directe
avec : Paul Boccognani, Anne Bourgès,  Ludovic Camdessus, Julie Geoffriau,  Elouan Hardy, Etienne Jumaucourt, Orens Mallard, Michel Mathieu, Laurie Montamat


Pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous sommes au regret de vous annoncer la modification de la programmation des soirées de jeudi 11 et samedi 13 février, suite à l’annulation des 3 représentations du spectacle de Lucie B, « 86 l’influence de la musique sur les plantes vertes ou pourquoi les Américains ont fait péter Tchernobyl ».


Jeudi 11 février à 20h30
, en participation libre  (ouverture des portes à 19h30, restauration possible)

>
début de soirée avec la Chorale Chopska, sous la direction de Cécile Douillet, pour voyager à travers chants de la Hongrie au Belarus, de la Russie à la Pologne en passant par les mélodies tziganes.

>
Lecture « Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux » de Matei Visniec, Roumanie, texte écrit en 2006, éditeur Lansman 
Cette pièce parle de la guerre, de la douleur, de la mémoire blessée. 
Les frontières qui sautent en Europe, la mixité culturelle, la liberté retrouvée, sont en train de dessiner un nouveau paysage géographique et humain…, sont en train de dessiner l’avenir et l’espoir.

Mise en voix : Christine Tachié, Cie Scène directe
avec : Paul Boccognani, Anne Bourgès,  Ludovic Camdessus, Julie Geoffriau,  Elouan Hardy, Etienne Jumaucourt, Orens Mallard,
Michel Mathieu, Laurie Montamat

(pas de représentation, vendredi 12 février)

 Samedi 13 février 20h30, en participation libre (ouverture des portes à 19h30, restauration possible)

début de soirée avec la Chorale Chopska

Lecture « Sans sucre » de Nicoleta Esinencu, Roumanie, texte traduit du roumain par Mirella Patureau – éditions L’espace d’un instant, 2006
« Sans sucre » nous situe dans l’univers d’un tandem frère-soeur, en colère contre leur famille, contre l’école, contre la société moldave «en post transition», contre le reste du monde. 
La même violence et le même humour noir, en écho aux grands bouleversements politiques de la dernière décennie.

par la Cie Scène directe, mise en voix par Sabrina Ahmed – Cie l’Oiseau bleu, avec Sabrina Ahmed, Lionel Boireau et Christine Tachié

> Débat sur « Tchernobyl et la question du nucléaire » animé par Michel Mathieu,
Intervenant : Jean-Jacques Delfour, essayiste, philosophe, professeur à l’Universite Jean-Jaurès Toulouse,  auteur du livre 
La condition nucléaire Réflexions sur la situation atomique de l’humanité
– 2014

 

A propos…

Ecouter la diffusion du jeudi 21 janvier sur radio FMR,  du Magazine culturel « L’Impromptu » consacré au Festival Vent d’est,
animé par Monique Blanquet et ses invités : Sabrina Ahmed, Cie L’Oiseau bleu, Olivia Combes – Théâtre du peuple lié, Julie Pichavant – Zart Cie, et Lionel Boireau – administrateur du Ring

DirectToulouse-20160118-1386